Back
Image Alt

Investissement immobilier : pour un placement sécurisé à long terme

Face à des situations d’instabilité financière, il est souvent difficile de rejoindre les deux bouts voire de vivre décemment. Dans cette optique, prévoir une source de revenu stable sur le long terme est recommandé. Entre autres, opter pour l’investissement immobilier pourrait vous aider à améliorer vos conditions. Découvrez ses avantages dans ce guide.

Définition de l’investissement immobilier

Souhaitez-vous acquérir une meilleure stabilité financière à l’avenir ? Dans cette optique, il sera important de chercher une solution qui puisse vous assurer un revenu à long terme. Parmi les options envisageables, l’investissement immobilier représente l’une des plus plébiscitées. En effet, celui-ci se définit comme étant une sorte de valeur refuge qui s’obtient par l’achat d’un bien immobilier dans l’objectif de le transformer en placement épargne afin d’en tirer un revenu. 

A lire aussi : Quelle est la durée moyenne d'un crédit immobilier souscrit dans l'ensemble du marché ?

Pour ce faire, vous pourrez vous adresser à une agence immobilière comme Investis et opérer une simulation gratuite de votre projet. Dans ce cadre, il existe différentes possibilités sur lesquelles vous pourrez investir, comme :

  • L’achat d’une résidence principale ;
  • L’achat de parts d’une SPCI (Société Civile de Placement Immobilier) ;
  • L’achat d’un logement pour un investissement locatif ;
  • Etc.

Les raisons de choisir ce projet immobilier

Le secteur immobilier s’assimile actuellement à un domaine dont la croissance et l’innovation sont en forte corrélation. Dans ce contexte, l’investissement immobilier fait partie des activités les prisées. En effet, ce type d’investissement contribue à fournir un grand nombre d’avantages à ses pratiquants. Entre autres, il permet la constitution d’un patrimoine que vous pourrez, dans le futur, transmettre à vos proches. En plus de vous assurer un revenu, cette alternative implique pareillement une réduction des impôts.

A lire aussi : Quelle est la méthode de calcul de la valeur d'un bien immobilier en fonction du loyer ?

Dans cette optique, l’investissement immobilier est largement sollicité par les législateurs qui, par le dispositif de Pinel, proposent une déduction des impôts jusqu’à 21% seulement du montant du coût sur 12 ans. Néanmoins, il ne faut pas non plus négliger les risques de la mise en location tels que les impayés, les fluctuations du marché, etc.

Les démarches à adopter pour réussir votre projet

Un projet à long terme tel qu’un investissement immobilier locatif peut parfois prendre la forme d’un défi pouvant engager des sommes importantes. C’est notamment pour cette raison qu’i vous faudra considérer chaque étape avec minutie. Dans un premier temps, il sera nécessaire de bien définir la nature de votre projet. Cela inclut, entre autres, la finalité (résidence étudiante, box de stockage, etc.). Dans un second temps, vous devez trouver le bien immobilier en question en étudiant les offres proposées sur le marché. En outre, veillez à ce que le bien choisi se situe dans un endroit dont les demandes sont plus profitables.

Ensuite, vous devez envisager le financement. Dans ce cadre, vous pourrez soit engager votre épargne soit contracter un prêt immobilier. Dans un dernier temps, pensez à bien choisir le locataire afin de parvenir au succès de votre projet. 

Études de cas inspirantes 

L’investissement immobilier présente d’innombrables opportunités avantageuses à l’égard des individus possédant le goût du risque. Entre autres, l’achat immobilier en viager constitue une option intéressante pour ceux envisagent d’acquérir un bien en versant mensuellement une rente au propriétaire. Dans cette optique, ce dernier pourrait bien occuper le bien jusqu’à son décès. Par la suite, vous pourrez le récupérer en toute légitimité.

Par ailleurs, l’achat d’un bien ancien, en vue de la rénover, devient désormais une pratique très courante. Dans ce contexte, vous serez amené à effectuer un certain nombre de travaux sur le bien immobilier afin que celui-ci puisse rehausser sa valeur sur le marché. De cette manière, il vous faudra inclure le montant dépensé dans le calcul de la rentabilité, en plus du coût d’acquisition.