Back
Image Alt

Comment obtenir une défiscalisation ?

Plusieurs personnes se plaignent de payer trop d’impôt alors qu’il est possible de défiscaliser. Il existe dans ce sens, de nombreuses solutions encore peu connues des consommateurs. On vous expose quelques-unes de ces alternatives.

Défiscaliser en investissant

Si vous voulez défiscaliser tout en investissant votre argent, sachez que cela est bien possible. Le secteur de l’immobilier offre les plus grands avantages en termes de défiscalisations. Par exemple, vous pourriez acheter un bien ancien et y faire d’importants travaux. La somme investie pour les travaux peut permettre de défiscaliser. Ceci est aussi envisageable dans le cadre d’une location meublée. Grâce à la loi Pinel, vous pourriez investir dans l’immobilier et défiscaliser en mettant le bien en location. Si vous achetez un bien de 200 000 € par exemple et le mettez en location ; votre impôt pourrait être réduit à hauteur de 4 000 € par an. Sachez toutefois qu’il faudrait respecter plusieurs conditions selon la solution de défiscalisation en immobilier que vous aurez choisie.

A voir aussi : Voici comment calculer la loi Malraux pour un ivestissement immobilier

Pour les personnes proches de la retraite, investir dans un PER ou un PERP est une bonne alternative. Ces dispositifs sont mis en place pour aider les prochains retraités à préparer leurs retraites tout en bénéficiant de réduction d’impôt. Vous pourriez également investir dans une entreprise et bénéficier d’une réduction d’impôt de 18 % par an. Opter pour un FCPI ou un FIP peut aussi s’avérer intéressant.

Défiscaliser grâce à la situation familiale

L’année du mariage, les mariés ont le choix entre une déclaration d’impôt commune ou une déclaration séparée. Généralement, la déclaration d’impôt séparée est plus avantageuse. Après, vous pouvez passer à la déclaration commune. Les concubins avec enfant ont également plusieurs solutions selon qu’ils rattachent leurs enfants ou pas.

A lire aussi : Comment sortir de la loi de Robien ?

Les célibataires peuvent aussi défiscaliser s’ils respectent certaines conditions. Le cas échéant, il suffira de se déclarer « parents isolés » ou renseigner que vous avez élevé seul vos enfants pendant au moins 5 ans. Lorsqu’un enfant à 18 ans, les parents peuvent toujours prendre en compte ces déclarations d’impôts ou le laisser se déclarer seul.

Défiscaliser grâce aux dépenses quotidiennes

En tenant compte de certaines dépenses quotidiennes, vous pourriez réduire directement vos impôts. Dans d’autres cas, cette technique ferait baisser le revenu imposable, ce qui permettrait sans doute de réduire le montant de l’impôt payé. Les salariés peuvent par exemple bénéficier de près d’une vingtaine de frais déductibles. Enfin, lorsque vous portez assistance à un enfant majeur qui déclare ces impôts ou un parent, vous pourriez en faire usage pour une défiscalisation. Pour finir, en faisant des dons pour les associations, votre réduction d’impôt peut dépasser 50 % du montant initial.