Back
Image Alt

Constructeur immobilier : voici les points importants avant de signer

Bâtir une maison constitue un projet très délicat, car il peut être très coûteux. Alors, il est conseillé de trouver le bon constructeur qui respecte tous les critères importants. Pour cela, avant de signer le contrat, vous devez vérifier certains points essentiels.

Les garanties

Avant de signer un contrat avec un constructeur, vous devez prendre en compte les différentes garanties qu’il vous propose.

A lire également : Constructeur de maison en Bretagne : les plus connus

La GFA

La GFA ou la garantie financière d’achèvement est le premier point à observer. Cela vous permet d’avoir la certitude de voir votre programme immobilier finir même en cas de difficulté budgétaire.

Elle est obligatoire pour qu’un notaire vous signe un acte. Alors, l’entreprise doit vous apporter la preuve qu’il a les moyens sur fonds propres pour terminer la maison. Il peut aussi vous présenter une assurance donnée par une banque notoirement solvable.

A découvrir également : Est-ce le bon moment pour investir dans une SCPI ?

La garantie décennale et l’assurance dommage-ouvrage

Les autres garanties à observer avant de signer un contrat avec un constructeur sont liées à la garantie décennale et à l’assurance dommage-ouvrage. Celles-ci sont obligatoires et permettent de couvrir les probables malfaçons de la construction.

Ainsi, lorsque la qualité du bâtiment n’est pas ce que vous recherchez, ces clauses de protection prennent en charge les réparations. Vérifiez si elles sont souscrites selon le Code de la Construction.

La concordance du projet et les documents contractuels

constructeur immobilier

Avant de signer un contrat avec un constructeur, vous devez vérifier si le projet qu’il vous propose est dans les règles. Pour cela, la société doit vous présenter une notice descriptive. Ce document expose les matériaux et les stratégies d’érection du bâtiment. Il décrit également les finitions liées aux :

  • types de revêtements :
  • équipements de cuisine ;
  • normes thermiques ;
  • à la salle de bains.

Vous devez lire attentivement cette notice avant de valider le chantier. Ainsi, en cas de problème lors de la livraison, vous saurez exactement comment vous défendre. Cela vous permet aussi de demander des précisions sur des points d’ombre.

La cohérence du prix

Le dernier aspect à prendre en compte est la cohérence du prix de la prestation. Vous devez vous assurer que le projet, les matériaux et la main-d’œuvre correspondent au tarif que la société vous propose. Le coût ne doit pas concerner les études de sol, thermiques, les traitements anti-termite et les travaux de raccordement aux divers réseaux.

Il se peut que le constructeur vous fasse signer une clause de révision du prix. L’idée est d’éviter des surprises en cas d’augmentation du coût des matériaux pendant les travaux. Les termes de cette partie du contrat doivent s’établir sur la base des conditions et des limites selon le Code de Construction et de l’habitation.