Back
Image Alt

Comment monter un dossier pour un crédit immobilier ?

Ces dernières années, le secteur de l’immobilier est en plein essor, ce qui rend le crédit immobilier très difficile à obtenir. Il est donc important de mettre toutes les chances de votre côté lors de la constitution de votre dossier de crédit. Dans cet article, découvrez comment constituer un bon dossier pour un crédit immobilier.

Qu’est-ce qu’un prêt immobilier ?

Un crédit immobilier est une opération financière qui se déroule entre une institution financière et un ou plusieurs emprunteurs. Elle consiste pour la société de financement à mettre à la disposition desdits emprunteurs une somme d’argent. Celle-ci destinée à financer la construction ou l’acquisition d’un bien immobilier (logement et/ou terrain) à usage d’habitation ou mixte. C’est-à-dire à usage d’habitation et professionnel.

A lire en complément : Quelle société peut émettre des obligations ?

Soulignons que tous les prêts accordés à un consommateur sont : soumis aux règles du crédit immobilier. Ceci même s’ils sont garantis par une hypothèque ou une autre garantie comparable. Ceci quel que soit leur montant et leurs objets.

Les éléments d’une bonne demande de prêt

A lire aussi : Puis-je refuser une offre de prêt ?

Tout d’abord, votre demande de prêt devra comporter des informations permettant de vous identifier, vous et votre situation familiale. Bien entendu, si vous empruntez en couple, les deux emprunteurs devront fournir leurs propres pièces justificatives. Les principaux documents personnels à joindre sont :

  • Une pièce d’identité : cela peut être la carte d’identité, le passeport ou le titre de séjour. Ceci si vous êtes un ressortissant étranger travaillant en France. Pour mieux rassurer les banques, il est préférable d’avoir un titre de séjour d’une durée de 10 ans.
  • Votre livret de famille : si vous avez des enfants à charge, il vous servira à estimer leurs dépenses. Notez que si vous recevez ou versez une pension alimentaire, les documents doivent mentionner l’âge de vos enfants.
  • Votre contrat de mariage : il permettra à la banque de connaître votre régime matrimonial. Soit communauté réduite aux acquêts, séparation de biens, communauté universelle ou participation aux acquêts. Ou, si vous êtes : divorcé, votre jugement de divorce, qui servira à prouver à la banque votre indépendance financière.
  • Un justificatif de domicile, tel qu’un relevé de compteur EDF ou une simple facture. Ceci que vous soyez locataire, propriétaire ou hébergé à titre gratuit. Lorsque vous êtes locataire, vous aurez également besoin de votre contrat de bail. Dans le cas d’un logement de fonction, il vous faudra un contrat de bail ainsi qu’un justificatif de logement de fonction. Si vous êtes propriétaire, vous devrez fournir une preuve de propriété.

Par ailleurs, si vous êtes, hébergé gratuitement, vous aurez besoin d’une attestation d’hébergement de la personne qui vous héberge. Ainsi que d’une photocopie de sa carte d’identité.