Back
Image Alt

Quelle garantie loyer impayé ?

De nombreux propriétaires sont confrontés au retard de paiement des loyers. Ce problème devient de plus en plus courant et n’arrange pas vraiment ceux-ci. Pour éviter de se retrouver en difficulté avec une telle situation, les propriétaires réclament désormais aux locataires des garanties. La garantie loyer impayé intervient dans ce sens, et met tout le monde d’accord.

L’assurance garantie loyer impayé (GLI)

L’assurance garantie loyer impayé ou GLI est une solution permettant de protéger le propriétaire contre les impayés, mais aussi les dégradations. La même assurance s’occupe des possibles actions à mener en justice contre le locataire. Elle est souscrite directement par le propriétaire bailleur qui choisit soit un assureur privé ou un courtier en assurance.

A découvrir également : Garant appartement : les garants possibles

La plupart des GLI que proposent les assureurs sont quasiment similaires. On retrouve en général des plafonds de garanties allant de 80 000 jusqu’à 100 000 € dans certains cas. L’assurance garantie loyer impayé dispose d’un inconvénient important qui est son coût assez élevé. Ce qui réduit en fin de compte la rentabilité locative.

Aussi, l’assurance GLI accepte seulement certains dossiers de locataires. Pour être accepté, il est nécessaire de remplir certains critères de solvabilité.

A lire en complément : Guide complet sur la résiliation de bail et les droits du locataire

La garantie Visale

À l’inverse de la GLI, la garantie visale est souscrite par le locataire lui-même. Il s’agit en réalité d’une caution locative fournie au locataire. Visale s’occupe de payer le loyer et les charges locatives comme fixé dans le contrat de bail. Ainsi, lorsque le locataire est en difficulté ou que des dégradations sont enregistrées, Visale s’occupe de tout.

Cette garantie est valable pour toute la durée où le logement est occupé, et même en cas de renouvellement. Elle est gratuite et accessible à tout locataire de moins de 30 ans. Cependant, elle comporte quelques limites qu’il est important de bien connaître. Premièrement, il n’est pas possible de cumuler l’assurance visale avec un garant dans le cas des étudiants. De même, il est obligatoire de souscrire à cette garantie avant de signer le bail.

Comment choisir une garantie loyer impayé ?

Si vous voulez choisir une garantie loyer impayé, vous devez considérer en priorité la durée de prise en charge. Lorsque cette dernière est importante, vous êtes mieux couvert. Prenez par la suite le temps de comparer les garanties et principalement le montant de la prise en charge.

Ce montant doit être suffisant pour couvrir les frais pour votre location. Il est aussi utile de vérifier si d’autres garanties vous seront accordées. Prenez le temps de bien analyser le montant des franchises, mais également les différentes conditions d’indemnisation.

Les alternatives à la garantie loyer impayé

Il existe plusieurs alternatives à la garantie loyer impayé qui peuvent être envisagées pour se prémunir contre les risques de défaut de paiement. La première option est le dépôt de garantie, une somme d’argent versée par le locataire en début de location et restituée en fin de bail si aucun problème n’est survenu. Cette solution peut s’avérer insuffisante dans le cas où les loyers impayés dépassent le montant du dépôt.

Une autre alternative est la caution solidaire, où une personne tierce (généralement un proche) se porte garante du locataire en cas d’impayés. Cette personne engage alors sa propre responsabilité financière et doit rembourser les sommes dues si le locataire ne peut pas les payer. Pensez à bien choisir sa caution solidaire et à s’assurer qu’elle dispose des ressources nécessaires pour faire face à ses engagements.

Dans certains cas, il est aussi possible d’envisager une assurance habitation complémentaire spécifique qui couvre les risques liés aux loyers impayés. Ces assurances offrent généralement une protection plus étendue que la simple garantie loyer impayé et incluent souvent d’autres prestations telles que l’assistance juridique ou la prise en charge des frais de contentieux.

Certaines agences immobilières proposent désormais des services innovants tels que ‘l’Assurance Loyers Impayés‘, qui permettent au propriétaire-bailleur d’être directement indemnisé par l’agence même en cas d’impayés prolongés provenant des preneurs du bail immobilier.

Pensez à bien étudier ces alternatives en fonction de votre situation personnelle et des risques auxquels vous pouvez être exposé. Une fois encore, il est recommandé de prendre le temps de comparer les différentes offres sur le marché afin de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

Les critères d’éligibilité pour bénéficier d’une garantie loyer impayé

Pour bénéficier d’une garantie loyer impayé, il est généralement nécessaire de remplir certains critères d’éligibilité. Bien que ces critères puissent varier légèrement en fonction des compagnies d’assurance ou des organismes proposant ce type de garantie, voici les principaux éléments à prendre en compte.

La solvabilité du locataire est un facteur essentiel pour pouvoir souscrire à une garantie loyer impayé. Les assureurs vont analyser les revenus et la situation financière du locataire afin de s’assurer qu’il a les moyens de payer ses loyers régulièrement. Généralement, le montant du loyer ne doit pas dépasser un certain pourcentage des revenus mensuels du locataire.

Pensez à bien vérifier les normes de sécurité et de salubrité en vigueur dans le pays ou la région concernée. La présence éventuelle d’un diagnostic technique complet peut aussi être exigée par l’assureur.

La durée minimale du contrat de location peut aussi influencer l’éligibilité à une assurance contre les loyers impayés. En effet, plusieurs compagnies imposent un minimum de 6 mois ou 12 mois avant de pouvoir souscrire au contrat d’assurance.

Certains assureurs peuvent demander aux propriétaires-bailleurs d’exiger plusieurs pièces justificatives lors de leur demande, telles que des copies d’une pièce d’identité du locataire, des avis d’imposition ou des bulletins de salaire. Ces éléments permettent aux assureurs d’évaluer plus précisément le risque de non-paiement et de prendre une décision quant à l’octroi de la garantie loyer impayé.

Pensez à bien vous renseigner auprès des différentes compagnies d’assurance afin de comprendre exactement leurs critères spécifiques. En effet, chaque assureur peut fixer ses propres conditions et exigences en matière de garantie contre les loyers impayés.

Il est primordial d’être attentif lors du choix d’une assurance impayé et de bien lire les conditions générales des contrats proposés. Cela permet à un propriétaire bailleur de trouver la garantie qui correspond le mieux à ses besoins et à sa situation personnelle.