Back
Image Alt

Comment acheter des parts de SCPI à crédit ?

L’emprunt pour l’achat de parts de SCPI se fait de la même manière que pour les investissements immobiliers locatifs normaux. C’est-à-dire en utilisant un prêt immobilier SCPI affecté. Selon ce critère, les intérêts d’emprunt peuvent être déduits des futurs revenus fonciers. L’achat à crédit vous permet de rentabiliser au mieux votre épargne sur le long terme, tout en construisant votre bien immobilier avec une trésorerie modeste. Découvrez comment acheter une part de SCPI à crédit.

Comment obtenir un crédit pour acheter des parts de SCPI ?

Une fois la demande de prêt effectuée et acceptée, l’offre de prêt SCPI est saisie et envoyée directement à l’investisseur. Contrairement aux investissements immobiliers locatifs traditionnels, les offres de prêt SCPI sont souvent acceptées le lendemain de leur réception. Toutefois, les fonds sont généralement libérés 14 jours plus tard et envoyés directement de la banque à la SCPI.

A lire également : Comment fonctionnent les taux d'intérêt immobilier ?

Lorsque les fonds sont reçus, les parts de SCPI sont attribuées nominativement à la personne qui vient de les acheter à crédit. Une attestation de propriété de part confirme l’acquisition de l’investisseur. Il s’agit d’un véritable acte de propriété qui doit être conservé par ce dernier.

L’investisseur perçoit ensuite des loyers trimestriels après une période de jouissance, qui varie selon la SCPI. Comme pour les autres investissements locatifs, les loyers sont utilisés pour rembourser le crédit SCPI. Pour équilibrer ses finances, il réalise un effort d’épargne.

Lire également : Pourquoi choisir le secteur de l'immobilier pour investir ?

À quel taux emprunter pour acheter des parts de SCPI à crédit ?

Les taux d’emprunt pour l’achat de parts de SCPI à crédit varient fortement en fonction de la durée et de la contrepartie. Plus la période d’emprunt est courte et plus la contrepartie exigée est importante, plus le taux d’intérêt est bas. Toutefois, afin de maximiser l’effet de levier, il est souhaitable d’augmenter la durée du crédit SCPI, de sorte que l’épargne soit moindre.

Des taux d’intérêt supérieurs à 2% sur une durée de 25 ans ne sont pas rares. Cette formule de crédit SCPI peut avoir un puissant effet de levier, le taux n’étant pas si important que cela. En finançant une SCPI européenne pendant 25 ans, l’investisseur achète un bien avec un taux d’intérêt bien plus élevé, mais la fiscalité sur les revenus est très faible.

Pour conclure, acheter des parts de SCPI à crédit repose sur une base simple. En échange d’une rémunération (le taux d’emprunt), la banque financera les fonds nécessaires pour l’achat des parts. Comme pour un achat immobilier normal, l’accès aux crédits SCPI nécessite une capacité d’emprunt et de remboursement. Les revenus et les dépenses, y compris les remboursements mensuels des prêts, doivent permettre de maintenir le taux d’endettement en dessous de 35%.

Les avantages fiscaux liés à l’achat de parts de SCPI à crédit

L’achat de parts de SCPI à crédit présente plusieurs avantages fiscaux non négligeables. En effet, il permet d’optimiser sa fiscalité en bénéficiant notamment de déductions d’intérêts d’emprunt et de report des déficits fonciers.

Les intérêts liés au crédit utilisé pour l’acquisition des parts de SCPI sont déductibles des revenus fonciers. Cela signifie que ces intérêts viennent diminuer le montant imposable des loyers perçus grâce aux parts de la SCPI. Plus les intérêts sont élevés, plus la réduction fiscale est primordiale.

Si les revenus générés par la SCPI ne couvrent pas intégralement les charges (intérêts d’emprunt inclus), il est possible de reporter le déficit foncier sur les revenus futurs pendant une durée limitée. Ce report peut être effectué jusqu’à 10 ans et permet donc une optimisation fiscale supplémentaire.

Investir dans une SCPI permet aussi de profiter du régime fiscal avantageux applicable aux revenus immobiliers. En effet, contrairement à certains autres placements financiers où les gains sont soumis à l’imposition sur le revenu selon un barème progressif, les revenus distribués par la SCPI sont généralement soumis au régime des revenus fonciers non professionnels avec un taux forfaitaire fixe après abattement automatique.

Il faut souligner que l’investissement dans une SCPI offre une diversification patrimoniale puisque celle-ci détient un portefeuille immobilier diversifié (bureaux, commerces, logements) tant sur le plan géographique que sectoriel.

L’achat de parts de SCPI à crédit présente des avantages fiscaux indéniables grâce aux déductions d’intérêts d’emprunt et au report des déficits fonciers. Il permet une diversification patrimoniale intéressante. Il faut bien se renseigner et étudier attentivement les caractéristiques de la SCPI avant de s’engager dans un tel investissement.

Les risques à prendre en compte lors de l’achat de parts de SCPI à crédit

Dans le processus d’acquisition de parts de SCPI à crédit, pensez à bien prendre en compte les différents risques qui peuvent survenir. Ces risques peuvent avoir un impact significatif sur votre investissement et doivent donc être pris en considération avec précaution.

Il faut se pencher sur le risque lié au marché immobilier lui-même. Comme tout marché, celui-ci peut connaître des fluctuations imprévisibles. Pensez bien à décider d’emprunter pour acheter des parts de SCPI. Une étude approfondie permettra ainsi d’évaluer les perspectives de croissance et les éventuelles baisses potentielles.

Un autre aspect à prendre en compte est le risque locatif. Effectivement, lorsqu’on investit dans des parts de SCPI, on dépend des revenus générés par la location des biens immobiliers détenus par la société. Si ces derniers sont insuffisants ou si certains locataires rencontrent des difficultés financières et ne peuvent pas payer leur loyer, cela pourrait impacter directement vos rendements et votre capacité à rembourser votre emprunt.

L’évolution des taux d’intérêt représente aussi un risque non négligeable lorsqu’on contracte un prêt pour financer son investissement en SCPI. Si les taux augmentent brutalement, cela peut entraîner une hausse conséquente du montant des mensualités à rembourser chaque mois. Pensez à bien être vigilant quant aux conditions du prêt contracté afin d’éviter toute mauvaise surprise future.

N’oublions pas le risque de liquidité. Effectivement, investir dans des parts de SCPI signifie que vous êtes propriétaire d’une part du patrimoine immobilier détenu par la société. Il peut s’avérer difficile de revendre rapidement ces parts en cas de besoin urgent de liquidités. Il est donc préférable d’envisager un investissement à moyen ou long terme pour ne pas se retrouver dans une situation délicate.

Bien que l’investissement en SCPI à crédit puisse offrir des avantages intéressants, il est primordial d’être conscient et de prendre en compte les différents risques qui y sont inhérents. Une analyse approfondie du marché immobilier, ainsi qu’une évaluation prudente des perspectives locatives et des taux d’intérêt futurs peuvent grandement contribuer à minimiser ces risques et garantir une décision éclairée en matière d’investissement.