Back
Image Alt

Quelle étude faire pour être courtier ?

Souhaitez-vous devenir courtier professionnel ? Un spécialiste de ce type est une personne qui joue le rôle d’intermédiaire entre un client et un vendeur. Il intervient souvent sur les opérations financières, mais aussi sur d’autres démarches. Cela dit, il faut savoir quelle étude faire pour être en mesure d’accéder à une profession aussi noble. La suite vous en dira plus.

Les formations possibles

Pour exercer le métier de courtier, vous pouvez miser sur une possibilité parmi celles qui suivent.

Lire également : Quelle est la banque qui prête plus facilement ?

Si vous voulez juste travailler dans un cabinet de courtage en tant qu’employé, il vous faudra un diplôme de BAC+2. Quand vous avez l’ambition d’évoluer très rapidement ou si vous prévoyez ouvrir votre entreprise personnelle, avoir un BAC+5 est recommandé.

Lorsque vous vous arrêtez à un BAC+2, vous devez passer un BTS en Assurance ou un DUT en Carrière Juridique ou faire un DEUST en Banque Organisme financier et de Prévoyance.

A voir aussi : Quelle est la durée moyenne d'un crédit immobilier souscrit dans l'ensemble du marché ?

Pour ceux qui veulent exercer ce métier avec un BAC+3, il vaut mieux aller vers une licence professionnelle en Banque Assurance ou Fiance.

Si vous avez fait le choix d’atteindre le Master, le BAC+5, il existe plusieurs diplômes qui vous donnent accès à un tel emploi. Vous avez notamment le diplôme de l’École Supérieure de Commerce et de Gestion. Aussi, vous avez la possibilité d’avoir le parchemin de l’École Nationale d’Assurance, le diplôme de l’Institut des Assurances.

Tout compte fait, le choix de la formation que vous allez faire doit tenir compte du type de courtage que vous voulez faire.

Quelles sont les qualités d’un courtier ?

Un courtier doit avoir un goût pour le commerce, car ce métier est basé sur les échanges. Il aura à faire la comparaison entre les offres et faire les calculs pour détecter les risques d’investissement pour ces clients. Cela dit, il doit donc aimer la manipulation des chiffres.

Le courtier doit avoir un excellent profil psychologique, car il sera en relation avec plusieurs personnes. Aussi, le sens du contact ne serait pas négligé pour un tel métier.

Travailler dans un tel secteur demande une forte capacité analytique afin de comprendre les besoins des clients. Alors, il doit être en mesure d’anticiper sur les marchés et imaginer les situations de ses clients.

Le courtier doit également être familier avec la langue anglaise, car cela est indispensable dans le contexte actuel. Beaucoup d’entreprises travaillent à l’international donc il doit avoir des intérêts pour les marchés étrangers.

Ce sont là quelques informations qui vous aideront certainement à devenir un courtier. Toutefois, si vous souhaitez vous spécialiser dans un domaine, prenez la peine de bien analyser ce dernier afin de ne pas enregistrer des pertes de temps.